Retour de la réunion DGOS du 27 mars 2019

Retour de la réunion DGOS du 27 mars 2019

Le décret du 27 janvier 2015, un temps en danger, sera appliqué

Nous arrivons au terme d’un long combat mais nous y sommes parvenus . Le décret du 27 janvier 2015, un temps en danger, sera appliqué.

Dorénavant, les prochains rendez-vous avec la DGOS porteront sur l’avenir de la profession, son attractivité et ainsi l’augmentation du nombre d’Ibode.

En effet, mercredi 27 mars, l’UNAIBODE, l’AEEIBO et les Fédérations d’employeurs étaient de nouveau reçues à la DGOS dans le cadre de « l’organisation d’une épreuve de vérification des connaissances pour la réalisation de certains actes professionnels en bloc opératoire par les infirmiers ». Cette réunion technique précise, en premier lieu, la certitude de l’entrée en vigueur du 1b) et donc la validation du décret relatif aux actes exclusifs Ibode. En ce sens, la DGOS confirme que cette mesure ne délivre qu’une autorisation pour le seul l’exercice du 1 b et non une validation d’IDE en IBODE. Elle précise également que cette mesure ne sera effective que sur une période donnée.

Ce 27 mars, la DGOS a formulé, en partie, les modalités de l’organisation des épreuves de vérification pour les IDE candidats à la réalisation du 1b), précisant que : Un IDE exerçant des fonctions IBO peut apporter une aide à l’exposition, à l’hémostase et à l’aspiration sous réserve d’être titulaire d’une autorisation à la seule réalisation du 1b), subordonnée à la validation d’une épreuve de vérification des connaissances devant un jury.

Pour être candidat Pour être candidat à l’épreuve, l’IDE devra exercer les fonctions d’IBO et donc le 1b) de manière régulière depuis une durée qui reste à préciser. Si la candidature est acceptée Si la candidature est acceptée, le candidat sera soumis à une épreuve de vérification de ses connaissances lui permettant la réalisation du 1b) et il sera apprécié et vérifié également l’exactitude des indications fournies dans son dossier.

Composition du Jury Le jury sera composé par arrêté du ministre de : 1. Un représentant de l’état 2. Un chirurgien en activité 3. Un Ibode participant à la formation initiale au Diplôme d’Etat de Bloc Opératoire

Les résultats au vu de l’avis du jury 1. Délivrera l’autorisation 2. Refusera l’autorisation 3. Prescrira une formation complémentaire au candidat (avec délai imparti pour la réalisation de la formation complémentaire financée par l’employeur)