Retour de notre assemblée générale

Retour de notre assemblée générale

Voici le compte rendu de notre JREP du 2 Mars 2019 au cours de laquelle s’est tenue notre assemblée générale.

C’était la première fois que nous nous retrouvions au Centre Hospitalier d’Avignon et nous remercions vivement les personnes en charge de la logistique qui nous ont permis de réaliser cette journée dans de très bonnes conditions.

Sylvie Pira, présidente a ouvert la journée en souhaitant la bienvenue à nos adhérents et non adhérents venus de toute la région PACA. Puis, Maître Boyer,a pris le temps de réexpliquer le décret de 2015 avec le report du 1b et l’application pleine et entière des  actes exclusifs. Il a aussi répondu aux nombreuses questions des Ibode des secteur privés et publics présents dans l’assemblée dont la compréhension sur l’application et la mise en place pratique de nos actes exclusifs reste encore floue. Il a aussi abordé les autorisations à la pratique des infirmiers au 1b, dont les modalités restent à fixer. L’échange a donc été à la hauteur de l’intérêt que les IBODE portent sur l’évolution et l’avenir de leur profession.

Puis, nous avons enchainé sur notre AG.

Sylvie Pira, présidente régionale a :

  • Exposé le bilan moral: En 2018 l’association a regroupé 59 adhérents séniors, 41 adhérents juniors et 7 sympathisants. Nous avons organisé 2 JREP et une journée IBODElors du congrès de gynécologie « le choix des armes »
  • Rappelé nos objectifs:

Promouvoir la profession : Pratiques avancées / VAE / Réingénierie de la formation / Master.

Défendre la profession : Notre Syndicat leSnibo (branche de l’UNAIBODE) y contribue et souhaite développer des antennes régionales.

  • Terminé par le prévisionnel 2019 en poursuivant les réalisations de 2018 et en développant les objectifs de formation : en organisant une participation sur des forums étudiants pour faire connaître notre métier et une journée Ibode lors du congrès international d’orthopédie à Nice tout en renforçant notre partenariat avec l’école d’IBO de la ville.

Véronique Japaud, trésorière a présenté le bilan financier 2018 ainsi que le prévisionnel 2019 approuvés à l’unanimité à mains levées (40 votants).

Enfin notre association a changé de nom  (approuvé à l’unanimité). Désormais, notre association se nomme : C.A.P.I.B.O. (Côte d’Azur et Provence des infirmiers de Bloc Opératoire)

Après la pause repas, les IBODE du centre hospitalier d’Avignon, du CHU de la Timone à Marseille ainsi que ceux de l’HIA Sainte-Anne à Toulon ont partagé leurs connaissances et leurs expériences professionnelles dans différents domaines qui rappellent combien nos champs d’actions sont étendus.

L’après-midi a donc débuté par la présentation de la technique opératoire sur l’endoprothèse aortique.

Puis nous avons découvert l’UMAC.

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille dispose d’une Unité Mobile d’ Assistance Circulatoire (UMAC). C’est un gage de qualité, de sécurité et de rapidité dans la prise en charge de la         défaillance circulatoire et/ou respiratoire en réanimation. L’unité mobile d’assistance circulatoire pédiatrique consiste à déplacer toute une équipe chirurgicale (chirurgien, interne, perfusioniste, IBODE) qui intervient directement en urgence dans l’ensemble des services de réanimation des hôpitaux et cliniques de la région PACA Corsepour permettre à un enfant de survivre dans l’attente éventuelle d’une intervention.Ce dispositif permet de remplacer complètement le cœur et les poumons, et peut fonctionner pendant plusieurs jours.

Ainsi nos missions parfois complexes demandent toujours plus de rigueur, de sécurité et de qualité.

Puis en « voiture pour le bloc opératoire pédiatrique » !

Pour rassurer les jeunes patients avant leur intervention chirurgicale et les aider à dédramatiser ce moment difficile, le CHU de la Timone à Marseille a mis à la disposition du bloc opératoire trois mini-voitures électriques. Ainsi,  certains enfants dès qu’ils arrivent à l’accueil du bloc peuvent se rendre en salle interventionnelle dans l’une de ces voitures. L’objectif est de distraire les enfants pour leur faire momentanément oublier qu’ils sont dans un hôpital et limiter éventuellement l’administration de médicaments contre l’anxiété.  Par ricochet les parents peuvent aussi ressentir une forme de soulagement lorsque leur enfant part « gaiement » vers l’intervention chirurgicale.

Enfin, la journée s’est terminé sur un exemple de collaboration réussie entre chirurgiens et Ibode au bloc opératoire de l’Hôpital d’instruction des armées Sainte-Anne à Toulonlors de l’exposé sur  l’élaboration et de la rédactiondes protocoles.

Cette journée a été vivement appréciée à la fois par les professionnels des blocs opératoires présents et les laboratoires. Elle nous a permis de nous retrouver et d’échanger longuement sur nos pratiques.

Notre JREP s’est terminée par un CA exceptionnel avec un vote de constitution du nouveau bureau :

2 membres sortants :

  • Japaud trésorière (ne s’est pas représentée),
  • MP Pori, archiviste/documentaliste (s’est représentée et a été élue)

1 membre démissionnaire

  • Pira, présidente.

Candidatures :

  • Goursat à la trésorerie : a été élu.
  • Breuer/Arène à la présidence : a été élue.

Vacance du poste de vice-présidente :

  • Japaud a été élue.

 

A la fin du CA MariePierre Porri a fait la présentation du projet des nouveaux statuts :l’application de la nouvelle trame des statuts Unaibode rédigé par Me JC Boyer, avocat de l’association avec transposition aux associations régionales pour harmonisation a été votée à l’unanimité.

 

Enfin pour finir, nous remercions tous les membres du CA qui ont quitté l’association en 2018 et qui ont fait vivre l’AISOPCA pendant de nombreuses années :

Mady Calvet

Michèle Antonacos

Maryse Boilon

Serge Ait-Radi

 

Patricia Arène/Breuer
Présidente CAPIBO