Accueil du site > UNAIBODE > Silence du ministére

Silence du ministére

jeudi 23 septembre 2010, par Charline Depooter

Les manifestations contre la réforme des retraites ont repris dès la rentrée, mais qu’en est-il du résultat de nos rendez vous au ministère de la santé ?

Silence de la part du cabinet de Mme BACHELOT malgré nos messages de fin juin et début juillet.

Nous n’avons reçu aucune réponse de la part de Mr BUBIEN aux requêtes déposées au Ministère le 22 juin.

Certes, la réforme de nos retraites mérite toute l’attention du Ministère de la santé mais tout le cabinet de Mme BACHELOT n’est certainement pas focalisé sur ce sujet.

Le reclassement des IDE en catégorie A en décembre 2010, va réduire pendant deux ans le différentiel avec la grille IBODE qui ne sera réévaluée qu’en 2012 d’où notre demande le 22 juin :

- Attribuer une prime spécifique pour compenser la perte de différentiel de la spécialité par rapport aux infirmiers généralistes qui disposent d’une grille rénovée liée à leur passage en catégorie A.

La rentrée 2011 dans les écoles d’IBO pourra-t-elle bénéficier de la réforme de la formation, de la VAE et enfin de l’annulation des 2 ans d’expérience professionnelle ?

Le retard pris par la réingénierie du métier IBODE, nous fait douter une fois de plus du peu de considération accordé par le Ministère de la santé au manque d’IBODE dans les blocs opératoires et à notre place au sein de l’équipe opératoire. D’où nos demandes :

- Reconnaître la plus value de la formation IBODE et des compétences acquises, par une exclusivité d’actes définis dans les référentiels d’activités et de compétences lors des travaux avec la Direction générale de l’offre de soins (DGOS).

- Annuler l’obligation des deux ans d’expérience professionnelle pour accéder à la sélection d’entrée dans les écoles d’Infirmiers de bloc opératoire, obligation contraire au parcours universitaire et qui réduit les candidatures dans ces écoles.

Enfin quand aurons-nous une rencontre avec les représentants du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche pour estimer notre formation à un niveau master ? D’où nos demandes

- Élever le diplôme d’Infirmier de bloc opératoire au rang de Master en fin d’année 2010, engagement commun avec Madame Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

- Créer une grille commune pour l’ensemble des infirmiers spécialisés reconnus au niveau Master. Les Ibode refusent que leur diplôme soit considéré comme une spécialité inférieure, au vu de la seule différence du temps de stages cliniques.

Que devons nous faire pour être écoutés par la Ministre de la santé et obtenir des réponses ?

L’Unaibode poursuit son combat mais, devrons-nous aller dans la rue proclamer nos revendications et la reconnaissance de notre profession ?

Les IBODE sont-ils prêts à défendre leur fonction par des manifestations et des grèves comme les Iade ?

Charline Depooter , Présidente Nationale de l’UNAIBODE

Vos commentaires

  • Le 1er octobre 2010 à 17:18, par ThiGal En réponse à : Silence du ministére

    Malheureusement, il semble une fois de plus que, pour être écouté, voire entendu, il faille passer par la case ouragan. Et même si les infirmiers sont prêts des patients, ils pensent également à leur avenir : mais serons nous assez solidaires pour bloquer l’activité chirurgicale des blocs ? Car c’est certainement un blocage complet qu’il faudra envisager. Mais nous pouvons organiser également des blocages de raffineries pétrolières ! Empêcher l’activité économique du pays, c’est le clé de la réussite en France... pour obtenir quelque chose.

Répondre à cet article

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


Contact

Contacter l’UNAIBODE
16, Rue Daguerre Escalier F
75014 PARIS
Tél. 01 43 27 50 49

| | Plan du site | agenda | SPIP par alternat.net