Accueil du site > Devenir IBODE > IBODE autrement > IBODE en campagne

IBODE en campagne

mardi 13 mai 2014

Nous allons nous projeter quelques instants dans le monde militaire au travers de l’infirmier de bloc opératoire en campagne, plus exactement en OPEX qui, dans le jargon militaire signifie en opération extérieure.

La mission prioritaire du service de santé des armées est le soutien des forces. Celui-ci est, sur le terrain, "l’assurance vie" du combattant avec la garantie d’une prise en charge immédiate et en tous lieux de manière efficace. En fonction des accords gouvernementaux, cette mission peut s’élargir par une aide à la population civile (aide médicale gratuite ou missions humanitaires).

L’IBODE est un personnel paramédical lié par contrat à l’armée. Ce personnel sert dans les hôpitaux militaires. Il est affecté sur volontariat dans une formation : antenne chirurgicale aéroportée ou parachutée.

Sur le terrain la formation se déploie soit sous tentes, soit en récupérant des bâtiments existants, soit en faisant appel aux éléments techniques modulaires.

Les dispositifs médicaux sont conditionnés dans des cantines. Les scialytiques et les tables d’opération sont légers et facilement transportables. Ainsi ces matériels peuvent être transportés par avion ou largués par parachutes.

L’IBODE dispose de boites de base pour la chirurgie d’urgence, de dispositifs médicaux stériles à usage unique. L’équipe gère le traitement des urgences orthopédiques ou viscérales. Mais elle se doit d’être polyvalente en s’adaptant à d’autres situations comme réaliser une trépanation, prendre en charge un brûlé, faire face à un accouchement ou pratiquer une chirurgie infantile.

Les différents éléments de l’équipe ne sont pas forcement issus du même hôpital, il faut donc apprendre à se connaitre rapidement pour une prise en charge efficace des blessés.

Les conditions de travail sont très différentes du vécu quotidien et demandent une disponibilité importante en fonction de l’activité du terrain, une adaptabilité aux locaux de façon à respecter le maximum de règles d’hygiène.

L’IBODE traite et reconditionne les instruments, gère le matériel et les stocks. Il planifie le réapprovisionnement des dispositifs médicaux stériles.

Les conditions du terrain nécessitent une grande vigilance de sa part.

Ces quelques lignes vous auront fait découvrir un aspect peu connu de notre profession et le quotidien d’un infirmier de bloc opératoire en OPEX qui peut se résumer en trois mots : disponibilité, adaptabilité et polyvalence.

P.-S.

Résumé de la communication à Strasbourg lors des XIXèmes JNEP - 2002

Répondre à cet article

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


Contact

Contacter l’UNAIBODE
16, Rue Daguerre Escalier F
75014 PARIS
Tél. 01 43 27 50 49

| | Plan du site | agenda | SPIP par alternat.net