Accueil du site > UNAIBODE > Actions > Mots de l’UNAIBODE > Réaction aux propos du Pr Vallancien

Réaction aux propos du Pr Vallancien

samedi 30 juin 2007, par GreG

L’ UNAIBODE et l’ AEEIBO réagissent aux propos de M Vallancien lors d’une réunion à la Fédération Hospitalière de France.

Les IBODE ne peuvent pas accepter que les soins au bloc opératoire soient réduits à de la simple technicité.

Leur formation en évolution constante n’ est pas attractive et la pénurie d’ Infirmiers aggrave la défection des blocs opératoires .

Nous sommes tout aussi contient que M Vallancien des changements que connaît la chirurgie puisque que nous le vivons au jour le jour.

C’ est sans esprit corporatiste que nous travaillons en équipe avec les différents professionnels de santé qui sont acteurs du soin au bloc opératoire pour la sécurité de l’ opéré

Merci aux Associations et Syndicats qui se sont joint à nous pour dire que l’ Opéré est en droit de recevoir des soins de qualité et que sa sécurité ne doit pas être pris à la légère.

Vous pouvez laisser vos commentaires à la suite de cet article.

Vos commentaires

  • Le 30 juin 2007 à 13:04, par GreG En réponse à : Le Pr Guy Vallancien précise sa position

    Voici une news lue sur infirmier.com
  • Le 1er juillet 2007 à 10:16, par Marie line Cavalie En réponse à : Réaction aux propos du Pr Vallancien

    En ce qui me concerne faire entrer au bloc opératoire des techniciens de bloc (2ans de formation non soignant) et des ingénieurs ( non soignants) ne permettra pas une prise en charge globale des patients. Ils ne disposeront pas de la vision d’ensemble de tous les risques inhérents à la prise en charge au bloc opératoire.

    Pourquoi ne pas s’orienter davantage vers un cursus IBODE qui renforcerait via la formation continue des capacités dans certains axes : technologie, traitement de l’image au bloc, gestion informatique, hygiène.
    Par la formation actuelle nous avons déjà ce genre d’apprentissage, ne suffirait il pas en fonction de prédisposition des agents de leur permettre de renforcer leur compétence sur ces secteurs ?
    Ceci pourrait élargir davantage la profession,avec en complément les actes chirurgicaux transférés à des Ibode. Ainsi revalorisée la profession développerait davantage d’attractivité.

  • Le 3 juillet 2007 à 23:04, par mo En réponse à : Réaction aux propos du Pr Vallancien

    Dans le même souci d’économie je suggère à Monsieur Vallancien l’idée de remplacer le chirurgien digestif qui est susceptible d’opérer un jour ces enfants, par un artisan plombier.
  • Le 10 juillet 2007 à 12:37, par ? En réponse à : Réaction aux propos du Pr Vallancien

    Si la formation IBODE n’est pas nécessaire pour travailler au bloc opératoire, et que l’on peut nous remplacer par des techniciens plus vite formés et rentabilisés, nous pouvons nous poser la même question par rapport aux chirurgiens, à savoir :
    Est-il utile d’avoir fait tant d’années d’études et d’être chirurgien pour réaliser toutes les interventions chirurgicales ?
    Les appendicectomies, lasers, IVG, RTU, Hématome extra dural, sous dural, certaines fractures, etc . ne pourraient-elles pas être réalisés par du personnel paramédical, voire IBODE ?
    Que d’économie réalisée !
    Que chaque profession s’occupe d’elle même et non pas de celle du voisin !
  • Le 19 juillet 2007 à 10:01, par ? En réponse à : Réaction aux propos du Pr Vallancien

    Si la gente chirurgicale se suffit presque a elle même et donc peut travailler avec si peu de moyens, retirons leur tout le luxe supperflux dont elle dispose si souvent !! Et dans les blocs vidés de leurs IBODE laissons les crier "eh !!panseuse... mais ou donc est passée cette panseuse.. ? Tu restes en salle.. ! Je ne peux rien faire sans toi.. ! Je gère tout le reste Monsieur ! Je m’en fiche ! Tu restes ici !!
    Les techniciens auront-ils des origines lointaines de bonnes soeurs pour être aussi attachés à leur métier ? Seront-ils aussi dispo que nous le sommes... ? j’en doute...
  • Le 20 août 2007 à 18:35, par frank En réponse à : Réaction aux propos du Pr Vallancien

    je crois en l’accroissement de la compétence des IBODE qui bien au-delà de leur formation se sont axés sur des pratiques et performés tout au long de leur activité professionnelle. mr vallancien raisonne en valeur absolue et très loin des contingences quotidiennes : que devient la démographie chirurgicale ces prochaines années ? qu’il se soucit plutôt de la réelle qualification et du savoir faire des ses confrères !
    la réalité est bien plus sombre qu’il n’y parait ! ces commentaires sont ceux d’un IBODE de 32 ans d’expèrience
  • Le 7 février 2008 à 23:11, par IBODE En réponse à : Réaction aux propos du Pr Vallancien

    Le métier d’IBODE doit d’abord être reconnu par les collègues IDE (nouvelles compétences...), puis l’encadrement pourrait aussi s’appuyer sur le référentiel métier pour mettre en valeur notre profession dans les blocs. Et enfin, je propose que les chirurgiens, avec qui nous travaillons, apprennent eux aussi quelles sont nos compétences et dans cadre législatif nous travaillons : dans les "petits CH" par exemple, il nous est demandé de faire quotidiennement des actes qui ne relèvent pas du cadre législatif. Reconnaisez nos compétences et nos actes, messieurs les chirugiens et autres politiques, et osez les valider par un texte législatif. Après tout, un pont d’or a bien été fait pour vos confrères du privé avec leurs aides-opératoires validées par l’Etat !!!
  • Le 22 février 2008 à 05:33, par toto En réponse à : Réaction aux propos du Pr Vallancien

    je travaille dans un bloc operatoire et nous avons un ingenieur en logistique qui n a aucune connaissance en medecine et qui remplace bien un cadre de bloc operatoire qu en pensez vous

Répondre à cet article

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


Contact

Contacter l’UNAIBODE
16, Rue Daguerre Escalier F
75014 PARIS
Tél. 01 43 27 50 49

| | Plan du site | agenda | SPIP par alternat.net