Accueil du site > Associations Régionales > AISOPCA > Journée européenne de l’Ibode 2017

Journée européenne de l’Ibode 2017

lundi 3 juillet 2017, par Marie-Jo Ducloux

JPEG - 34.3 ko

La journée Européenne de l’IBODE a pour objectif de rendre visible le métier d’IBODE encore mal connue.

Pour aider à cet objectif l’AISOPCA a souhaité ,cette année, faire découvrir le métier d’IBODE aux collégiens de classe de troisième. L’idée d’une communication à cette étape de la scolarité sur une carrière paramédicale nous a semblé intéressante pour sensibiliser les jeunes au métier d’infirmier de bloc opératoire.

Le projet s’est construit avec les membres de notre association , des professionnels en activité de l’hôpital Nord de MARSEILLE4et des élèves IBODE de l’école Régionale d’infirmiers de bloc Opératoire,

Des propositions ont été faites à différents collèges marseillais dont les professeurs principaux et les conseillers d’orientation ont été nombreux à répondre positivement.

Cette démarche a été vécue comme une aide réelle pour le corps enseignant qui a une double mission , orienter et motiver des adolescents encore loin des réalités professionnelles ,

Néanmoins , du fait de la difficulté à libérer chaque intervenant des impératifs professionnels et étudiants seules deux présentations ont pu être réalisées sur deux collèges des quartiers Nord de Marseille : le COLLEGE HENRI BARNIER et le COLLEGE ARTHUR RIMBAUD ,

La présentation a tenu compte de l’âge des élèves et le niveau de connaissances en lien avec le milieu paramédical. Après une préparation avec le groupe des participants notre intervention s’est déroulée en trois temps :

La réalisation d’une scénette ayant pour scénario la prise en charge d’un adolescent devant bénéficier d’une appendicectomie par voie de Mac Burney. Les élèves ont pu observer l’accueil du patient au bloc opératoire , son installation, son induction, la préparation du champ opératoire , le champage, ainsi que la technique opératoire. Les participants ont joué le rôle de l’ infirmier circulant, de l’instrumentiste , de l’élève infirmier de bloc opératoire, de l’IADE, du chirurgien et de l’anesthésiste. Pour rendre notre intervention la plus pédagogique possible , les acteurs tout en jouant leur rôle ont expliqué leurs differents gestes. Tout au long de cette démonstration nous nous sommes attaché à faire valoir les differentes responsabilités de l’IBODE

La projection d’un diaporama ( réalisé par une élève IBODE) à mis en lumière le parcours diplômant et les différentes missions de l’IBODE au quotidien.

Un échange avec les élèves ,en présence de leur professeur, a donné lieu à un moment très apprécié par chacun. Les professionnels ont pu donner des explications concernant leur missions, transmettre leurs expériences du métier. Les élèves , eux, ont obtenus des réponses aux questions qu’ils se posaient face à un métier qu’ils découvraient : quelles étaient les missions de tous les acteurs en salle d’opération, quelle était la hauteur des rémunérations d’un infirmier de bloc , quel était le niveau scolaire à atteindre et quel baccalauréat choisir. Cette expérience de transmission et de partage, a été vécue par chacun de nous comme un moment très enrichissant .

Nous voulions informer et nous avons appris :

  • appris encore sur notre métier à travers les questions des élèves, l’intérêt qu’il suscite et l’envie pour nous professionnels de le promouvoir.
  • appris de ces adolescents déjà bien ancrés dans la réalité pour certains ,pour d’autres très intéressés , mais en proie au doute quand à leur capacité à atteindre le niveau d’étude nécessaire.

Nous avons au cours des deux présentations, alors que cela n’ était pas prévu, encouragé les plus intéressés à poursuivre leurs efforts , leur applications dans leur études. Il nous a fallu démontrer et convaincre qu’une carrière professionnelle est le résultat d’efforts pour l’atteinte d’objectifs progressifs et que la voie diplômante conventionnelle n’est pas toujours la seule.

Aussi , bien qu’ayant été ravies de participer à cette expérience qui aura, nous l’espérons, suscité des vocations, nous opterons l’année prochaine pour une action en IFSI. L’information de l’élève infirmier en soins généraux est sans doute un levier pour un résultat plus rapidement porteur.

En effet , le décret de 2015 réservant les actes exclusifs aux IBODE oblige à former dans l’urgence des infirmiers spécialisés.

C’est pourquoi les efforts de tous pour promouvoir notre métier sont essentiels. Il s’agit là d’être partie prenante dans l’évolution de la profession , être convaincu de deux nécessités : défendre, et pérenniser les acquis pour lesquels les lois sont élémentaires mais pas toujours suffisantes.

PIRA Sylvie, Présidente AISOPCA

Portfolio



Répondre à cet article

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


Contact

Contacter l’UNAIBODE
16, Rue Daguerre Escalier F
75014 PARIS
Tél. 01 43 27 50 49

| | Plan du site | agenda | SPIP par alternat.net