Accueil du site > UNAIBODE > Actualités > Archives (Actualités 2012/2013/2014 /2015) > Actualités 2015 > Arrêté relatif aux actes et activités et à la formation complémentaire prévue (...)

Arrêté relatif aux actes et activités et à la formation complémentaire prévue par le décret du 27 janvier 2015

vendredi 20 février 2015, par Marie-Jo Ducloux

Un mois après le décret, voici l’arrêté qui précise certains actes techniques de la compétence exclusive des Ibode et le contenu de la formation complémentaire.

Un pas de plus, les écoles peuvent maintenant finaliser la formation afin de vous accueillir avec plaisir pour ces 49 heures !

Bien à vous Brigitte LUDWIG

Présidente UNAIBODE

Vos commentaires

  • Le 5 mars 2015 à 17:10, par lemoine sylvie En réponse à : Arrêté relatif aux actes et activités et à la formation complémentaire prévue par le décret du 27 janvier 2015

    Bonjour,
    Je suis IBODE depuis 2000, je travaille à temps partiel dans une clinique où nous sommes 3 IBODE, 2 aide-soignantes et 18 IDE. Les AS font aide opératoire en OPH et en ORL, les IDE exercent aussi la fonction d’aide opératoire en ortho, digestif, vasculaire, chirurgie esthétique. Je suis ravie que ce décret précise la compétence exclusive des IBODE pour certains actes mais comment le mettre en application là où j’exerce ?
    Cordialement
  • Le 17 mars 2015 à 21:16, par Brigitte Ludwig En réponse à : Arrêté relatif aux actes et activités et à la formation complémentaire prévue par le décret du 27 janvier 2015

    Bonjour,
    Le décret est clair, l’aide opératoire est une compétence exclusive des Ibode, l’établissement doit mettre en oeuvre une politique de formation pour les Ide, vous pouvez les inviter à s’inscrire dans une démarche de VAE ou au concours d’entrée dans les écoles d’Ibode. Vous même devez suivre la formation de 49h en école d’Ibode.
    Quant aux aides soignantes elles sont en exercice illégal ! Il est impossible pour elles d’exercer des fonctions infirmières ou Ibode, des plaintes ont été déposées dans de nombreuses régions par l’ordre national des infirmiers pour exercice illégal.
    Il s’agit maintenant de faire valoir et respecter les compétences exclusives Ibode. Bien entendu rien ne se fait d’un jour à l’autre mais les établissements doivent appliquer la réglementation et les Ibode se positionner en faisant respecter leur diplôme.
    Brigitte LUDWIG
  • Le 18 mars 2015 à 09:38, par lemoine sylvie En réponse à : Arrêté relatif aux actes et activités et à la formation complémentaire prévue par le décret du 27 janvier 2015

    Bonjour, merci d’avoir répondu à ma question. J’avais oublié de préciser que les AS ont passé des VAE en ORL, OPH et digestif il y a quelques années et ceci dans une école d’IBODE ! Comment a-t-on pu accepter une telle démarche ?
    Cordialement
    S LEMOINE

Répondre à cet article

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


Contact

Contacter l’UNAIBODE
16, Rue Daguerre Escalier F
75014 PARIS
Tél. 01 43 27 50 49

| | Plan du site | agenda | SPIP par alternat.net