Accueil du site > Presse > Communiqué de presse > Archives de communiqué de presse de 2012 et 2013 > L’UNAIBODE interpelle de nouveau les autorités.

L’UNAIBODE interpelle de nouveau les autorités.

mercredi 16 octobre 2013, par Marie-Jo Ducloux

« Si je dois être opéré, pour ma sécurité, je veux un IBODE en salle d’opération »

Communiqué de Presse

Paris, le 16 octobre 2013 – Cette année et ce depuis 1999, les infirmiers de bloc opératoires (IBODE) se mobilisent une fois de plus pour la profession, en participant au Salon Infirmier - les 16, 17 et 18 octobre à Paris, Porte de Versailles.

Une cinquantaine d’IBODE et d’élèves IBO venant de la France entière vont participer à ce rassemblement annuel pour présenter et valoriser leur métier. Une nouvelle fois, les IBODE ne manqueront pas de porter sans relâche la cause de la sécurité dans les blocs et donc des missions et de la formation des professionnels qui y exercent.

Une carte « patient » pour frapper les esprits

En France, on compte seulement 7.000 IBODE pour plus de 3.000 blocs opératoires. Ces IBODE sont des infirmiers diplômés qui ont suivi une formation supplémentaire de 18 mois (bientôt 24, si le gouvernement tient ses promesses en donnant l’équivalence d’un Master à ces formations).

Pour pallier à ce manque de personnel et à ce flou législatif, il arrive que dans un hôpital, à la place des IBODE, l’administration accepte que des IDE (infirmiers diplômés non spécialisés) voire, dans certains établissements, des aides-soignants remplacent les infirmiers spécialisés diplômés indispensables.

Pour tenter d’interpeller une nouvelle fois les autorités, les IBODE distribueront sur le Salon une carte « Patient » - à l’image de la carte de donneur d’organe – avec un message clair : « Si je dois être opéré, pour ma sécurité, je veux un IBODE en salle d’opération ». C’est de la SECURITE DU PATIENT dont il s’agit !

Chaque année, on compte dix mille décès de patients indus à l’hôpital (chiffre HAS en 2009) : les blocs opératoires en ont sûrement un lourd pourcentage. La qualité des soins dans les blocs opératoires est en partie assurée grâce à la formation et à la qualification des IBODE.

Un « VILLAGE BLOC » pour faire découvrir l’importance du métier d’IBODE

Les chiffres parlent d’eux même pour montrer l’implication et la volonté des IBODE à faire évoluer leur profession.

En 2013, sur le Salon Infirmier, le « Village bloc » de l’UNAIBODE, c’est :

  • Un stand de 350 m2 ;
  • Environ 1500 visiteurs sur 3 jours ; 1/3 d’entre eux participe à tous les ateliers ;
  • 45 à 50 personnes présentes, chaque jour, pour renseigner et animer les ateliers ;
  • Des animations :

- Un circuit court avec de multiples ateliers :

  • Friction hydro alcoolique avec caisson pédagogique permettant aux participants d’évaluer leur qualité de friction et l’efficacité de leur pratique ;
  • 1 atelier gantage ;
  • 3 ateliers suture ;
  • Présentation d’une instrumentation traditionnelle ;
  • Présentation du matériel de coelio chirurgie pour intervention mini invasive ;
  • Atelier homme bionique : proposition de prothèses suivi d’un questionnaire d’évaluation # nouveauté 2013 # ;

- Un circuit long car il retrace toutes les étapes de l’entrée en bloc opératoire à l’intervention en salle d’opération :

  • Mise en tenue, lavage des mains friction hydro alcoolique, gantage, habillagechirurgical et entrée en salle d’opération pour une explication par 3 IBODE des différents rôles des acteurs dans un bloc opératoire ;
  • # Innovation 2013 # un chirurgien, un anesthésiste et 2 IBODE viennent de Cochin pour animer une salle d’opération le vendredi17/10 au matin et réaliseront une césarienne sur un mannequin.

***** L’Unaibode est l’association qui regroupe les associations d’infirmiers de bloc opératoire et défend la qualification des quelques 6.000 IBODE qui exercent en France dans le secteur public et le secteur privé. Sans eux, il ne peut y avoir de fonctionnement sécuritaire des blocs opératoires.

Contact presse

Philippe Gaudin – MEDIAL 06 07 53 86 39

philippegaudin@medial-rp.com

Astrid Crabouillet – MEDIAL 01 53 83 81 55

astridcrabouillet@medial-rp.com

Répondre à cet article

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


Contact

Contacter l’UNAIBODE
16, Rue Daguerre Escalier F
75014 PARIS
Tél. 01 43 27 50 49

| | Plan du site | agenda | SPIP par alternat.net