Accueil du site > Associations Régionales > AIBOB > REVENDICATIONS

REVENDICATIONS

Ce que nous revendiquons et ce que l’on nous répond, ou pas...

dimanche 11 septembre 2011, par HENRI Jacques

REVENDICATION DES ASSOCIATIONS :

Depuis le début des rencontres avec les élus, lors des entretiens avec le cabinet du secrétariat d’état à la santé ou encore lors des rencontres avec le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, nous avons exprimé les revendications des associations représentatives de la profession ( UNAIBODE, AEEIBO).

Nous avons choisi de vous informer des retours que nous avons eus à ce jour.

Suppression des DEUX années d’exercice obligatoires pour passer les épreuves d’admission

Cette suppression permettra d’avoir une continuité dans la démarche de formation, de se situer dans un parcours universitaire et de permettre d’assurer une prise en charge financière par la famille ou par une bourse d’étude.

La possibilité d’entrer en formation IBODE directement après l’obtention du DE d’infirmier a fait l’objet d’un échange avec le cabinet du secrétariat à la santé. A ce jour aucune décision ni aucune position officielle n’a été établie si ce n’est que dans son courrier, M X Bertrand ministre du travail de l’emploi et de la santé exprime le fait que « la question des 2 années d’exercice obligatoire pour les épreuves d’admission est actuellement travaillée avec les professionnels ». Pour information, cette mesure est actuellement en place pour les infirmiers(es) puériculteurs(trices) et 1/3 des accédants à la formation sortent directement du DE infirmier.

Obligation de formation par l’intermédiaire d’un texte (décret) pour les établissements publics et privés.

Présence obligatoire d’une IBODE au minimum pour chaque intervention comme demandé pour la chirurgie cardiaque.

Contrôle de l’exercice illégal de la profession : Personnels aide opératoires et aides instrumentistes non infirmiers n’ayant pas participé au dispositif de vérifications des connaissances et/ou de formation obligatoire et encore en exercice, aide soignants embauchés comme IBODE circulant …...

Pas d’écho de la part du cabinet, ni de prise de décision pour ces trois points.

Reconnaissance salariale au travers d’une même grille indiciaire pour les TROIS SPECIALITES (IBODE-IADE-Puériculteurs). (cf article : les grilles salariales)

A ce jour , la position est claire et définie dans la réponse que donne systématiquement Le ministre X Bertrand « concernant le niveau indiciaire des IBODE, celui-ci sera revalorisé conformément au protocole d’accord du 2 février 2010 ».

Pour rappel, les grilles nous concernant datent d’avant le passage à une formation sur 18 mois . Elles avaient permis d’intégrer les bonifications indiciaires qui étaient basées sur la durée de formation ( IADE 24 mois /IBODE 12 mois ) . En diminuant le différentiel indiciaire existant entre les IADE et les IBODE, le protocole d’accord du 2 février 2010 ne faisait que réparer cette inégalité de traitement.

Dans le cadre d’une nouvelle formation équivalente sur 4 semestres universitaires et sur une reconnaissance au même niveau de diplôme (soit un Master), il n’y a aucune raison légitime à ce que nous n’obtenions pas la même reconnaissance salariale. Mais peut être faut il envisager de se battre pour cela…..

Exclusivité d’actes IBODE avec la modification de l’article R4311-11 du code de la Santé

En ce qui concerne l’exclusivité d’actes IBODE , les pratiques avancées pourraient être reconnues comme actes exclusifs IBODE pour les étudiants bénéficiaires de la nouvelle formation.

Cela nécessiterai très certainement de modifier le cadre réglementaire de la spécialité ( cf article « proposition d’article R4311-11 »).

La question se poserai pour les IBODE déjà en exercice ( que le ministère désigne sous le terme de « stock ») . Devraient-ils repasser des modules de formations complémentaires afin de pouvoir valider la possibilité de pratiquer ces actes exclusifs IBODE ? La position de l’UNAIBODE est celle exprimée à ce jour par Mme C Depooter lors du discours d’ouverture au congrès UNAIBODE de Montpellier : « la consultation Ibode et les actes que nous délégueraient les chirurgiens après formation dans les écoles d’Ibo, tel que les sutures, pose de drainage, voir plus sur prescriptions », Ne fait pas l’unanimité Les mandataires de l’AIBOB qui se rendront prochainement à la réunion du CA de l’UNAIBODE, ne pourront s’exprimer que si vous , en tant qu’adhérents, nous faites part de vos réflexions.

Ce point peut et doit faire l’objet d’un débat au sein de l’AIBOB mais aussi de l’UNAIBODE .

Sortie des textes de réingénierie du Diplôme d’Etat d’Infirmiers de Bloc Opératoire pour mise en application en 2011, intégrant :

· les activités de Pratiques avancées définies de façon consensuelle lors des travaux de groupe du 1er semestre 2010 . · la participation des représentants de l’enseignement supérieur et de la Recherche dans les groupes de réingénierie pour la reconnaissance du Diplôme IBO au niveau MASTER.

Master

Le passage de la spécialité IBODE au grade Master passe impérativement par l’adjonction des pratiques avancées à notre champs d’activité.

Les travaux réalisés et finalisés de 2006 à 2008 avaient permis de déterminer que notre spécialité pouvait justifier de 90 ECTS ( 120 ECTS sont nécessaires pour l’obtention d’un grade Master). Compléter notre formation par des apports supplémentaires permettra très certainement d’atteindre le nombre d’ECTS voulu .

Ce complément de formation, ainsi que le passage de notre formation sous le giron de l’université, nécessitera sans doute un allongement de la durée de la formation de 18 mois à 24 mois universitaires. Soit en année civile, un passage de 78 semaines à 80 semaines.

Le passage au grade Master ne sera effectif que pour les IBODE qui suivront la « nouvelle » formation. Les IBODE souhaitant poursuivre leurs études vers un doctorat ou entrer dans un cursus universitaire devront entrer dans la démarche VAE qui sera prévue par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, comme pour tout diplôme universitaire

Validation des Acquis de l’Expérience

Les modifications apportés dans les référentiels par l’adjonction de nouvelles activités obligent à revoir le livret 2 de la VAE (livret de présentation des acquis).

La position prise à ce jour par la DGOS, est en faveur de la mise en place de la VAE. Leur souhait est que les dossiers puissent être déposés à la rentrée 2011 et les compétences validées en 2012. Le texte sur la VAE pourrait être présenté devant le Haut Conseil aux Professions Paramédicales en septembre.

Lionel Cann

Répondre à cet article

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


Contact

Contacter l’UNAIBODE
16, Rue Daguerre Escalier F
75014 PARIS
Tél. 01 43 27 50 49

| | Plan du site | agenda | SPIP par alternat.net