Accueil du site > UNAIBODE > CEF (Commission Europe France) > Communiqué de presse de l’EORNA

Communiqué de presse de l’EORNA

En marge de la 6eme journée Europeenne de l’IBO

samedi 10 septembre 2011, par Sandrine Mathieu

Voir en ligne

 
L’association européenne des infirmiers(ères) de salle d’opération (EORNA) réclame une harmonisation de la formation et une plus grande reconnaissance au niveau européen.

À l’occasion de la 6e Journée européenne des infirmiers(ères) de salle d’opération, qui a été célébrée le 15 février 2011, l’EORNA (association européenne des infirmières de salle d’opération) appelle à l’obligation, au niveau de l’UE, de la mise en place d’un programme de formation minimum en matière de soins périopératoires et d’un stage au sein des blocs opératoires pour les étudiant(e)s en soins infirmiers durant la formation initiale. Cela devrait leur permettre de découvrir une autre facette du métier et d’y encourager ainsi le recrutement. Actuellement, l’EORNA développe un système d’accréditation permettant de valoriser les formations continues dans ce domaine. Cette spécialisation infirmière fait face à une pénurie, exacerbée par le manque d’harmonisation des programmes de formation et des diplômes au sein de l’Europe. Cela crée également un obstacle à la mobilité au sein de l’UE, contribue au maintien de salaires peu élevés et entrave la reconnaissance de cette spécialisation infirmière.

L’EORNA, qui représente 50.000 membres, milite donc en faveur d’une plus grande harmonie au sein de l’UE et souligne que même la formation continue basée sur un système de crédits (telle qu’elle le propose à ses membres via son Conseil d’accréditation de la formation : « programme ACE ») présuppose un socle commun de formation initiale. Afin de remédier à la pénurie croissante d’infirmiers(ères) de salles d’opération en Europe, l’EORNA insiste également sur la nécessité d’intégrer dans la formation de base des étudiants en soins infirmiers, des cours en soins périopératoires et un stage en salle d’opération.

Journée européenne le 15 février

Le thème de la 6e Journée européenne des infirmiers(ères) de salle d’opération, « La communication efficace au sein de l’équipe améliore les soins au patient », visait à attirer l’attention sur le rôle déterminant que jouent les infirmiers(ères) dans la réussite d’une intervention chirurgicale. Conformément à la campagne « Une chirurgie sûre pour sauver des vies » de l’OMS, ils veillent à ce que les différents aspects d’une intervention soient vérifiés et verbalisés le plus précisément possible par chaque membre de l’équipe.

« Avec cette initiative, nous souhaitons obtenir une plus grande reconnaissance de notre profession. Nous désirons également attirer l’attention de l’UE sur les obstacles à la libre circulation résultant d’une formation en soins périopératoires trop disparate entre les pays membres », explique Caroline Higgins, présidente de l’EORNA.

L’UNAIBODE est membre fondateur de l’EORNA.

Répondre à cet article

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom


Contact

Contacter l’UNAIBODE
16, Rue Daguerre Escalier F
75014 PARIS
Tél. 01 43 27 50 49

| | Plan du site | agenda | SPIP par alternat.net